2019, l’année où la surproduction de livres (et la chaleur) devinrent un problème *

« … il faut dire que la fin du XIXe siècle est une période de grande production romanesque en France. Marc Angenot, dans son ouvrage 1889 : Un état du discours social, note que 760 romans sont publiés en 1889 en France, incluant la littérature pour enfants, les romans cléricaux et les romans-feuilletons. Si l’on restreint le champ aux romans appartenant à l’institution littéraire, il paraît en France environ 350 titres par année à cette époque. Ce nombre est encore élevé et donne lieu à ce qu’Angenot nomme des stratégies de marketing romanesques : spécialisation, scandales, etc. » Savoyane Henri-Lepage, erudit.org


Bohumil Hrabal & Philippe Noiret, Une trop bruyante solitude

* actualitte.com, 17 janvier 2019 / Le Monde, 14 juin 2019


DO et le docteur C., Comment vaincre les fortes chaleurs