Actualités sportives

« Le plus dur au monde, c’est d’être dans les buts. Le gardien, c’est le dernier refuge, il est comme un phare sur le rivage, qui empêche le navire de s’échouer. Si le gardien loupe son coup au moment décisif, l’équipe est dans la panade. »
×
« Dans ma vie, j’ai connu des travaux pénibles, encore tout gosse j’ai trimé chez un paysan, livré des hottes de pain à vélo, conduit un camion, mais cela n’a rien de comparable avec le cyclisme sur route. Ce peut être un sport et une joie, mais la plupart du temps c’est une corvée pénible. »



à paraître le 11 octobre 2018