Balla

Balla
V mene otca
(titre original)
Traduit du slovaque par Michel Chasteau
SLOVAQUIE

Parution mars 2019
Bratislava ville invitée d’honneur de Livre Paris 2019

×

Balla (qui ne signe que par son nom) vit dans la petite ville de Nové Zámky, où il est fonctionnaire, comme l’a également été Franz Kafka, à l’agence pour l’emploi locale. En 1996, il a reçu le prix Ivan Krasko pour son premier recueil de nouvelles, Leptokaria. En 2011, il a publié ce texte largement autobiographique, V mene octa aux éditions Koloman Kertész Bagala, pour lequel il a obtenu le prix Anasoft litera 2012, la plus importante récompense littéraire slovaque. Une traduction en anglais, par Julia et Peter Sherwood, est paru sous le titre In the name of the father aux éditions Janta Publishing Ltd. Son plus récent ouvrage, qui a pour titreVelká laská, est paru en 2015.

×

C’est l’histoire d’un père qui a lui-même eu un père, un frère, et qui a deux fils qui ne savent pas être fils.
V mene otca sonde l’intimité d’un homme à l’âge de la retraite et ses relations complexes avec sa famille. Cet homme, égoïste irresponsable aux penchants sadiques et père de deux fils adultes, a lui aussi été un fils et il raconte aujourd’hui sa propre histoire. N’ayant pas réussi en tant que père, il s’efforce tout au long de son récit d’en trouver les raisons. Il cherche cependant la cause de cet échec non pas en lui mais chez les autres membres de sa famille.