Nouvelles

×
Traduction à paraître
×
Traduction à paraître
(là non plus)
×
Traduction à paraître
(ensuite, on ne met pas de dates, comme ça on ne sera pas obligé de les modifier)

×
29 avril 2020, parution en librairie
(quand les librairies seront à nouveau ouvertes, il va sans dire, ou plus tard même, peut-être quand les chiens auront des dents)
RICARDO MENÉNDEZ SALMÓN, LA NUIT FÉROCE
×
24 avril 2020 à 20 h, Festival Raccord(s), Centre culturel irlandais, Paris 5e
Le festival n’aura pas lieu à la période envisagée et essaiera de reporter tous les événements à des dates ultérieures. Candles lit.  
LE DOUBLE EN LITTÉRATURE (DO YOU KNOW SAMOUÏL ASCOTT ?) 
Un événement particulier a ému le monde littéraire en 2019, lorsque deux romans racontant la même histoire sont parus simultanément : (x) fois, écrit par le romancier irlandais Samouïl Ascott, et Une fois (et peut-être une autre), de l’écrivain grec Kostis Maloùtas.
Pour tenter d’expliquer l’énigme de ces romans jumeaux, Kostis Maloùtas sera en compagnie de son traducteur Nicolas Pallier, avec aussi l’écrivain argentin Edgardo Scott, pour tenter d’évoquer, dans une conversation animée par Julien Delorme, l’étonnante, quoique perturbante, possibilité du double en littérature. Une manière de rendre ainsi hommage à Samouïl Ascott, disparu en 2013, dans son jardin.
Il y aura aussi des lectures (une fois et sans doute une autre) données par le comédien Alexandre Cardin.
Bref, ce sera une belle soirée. Un autre événement particulier. Qui émouvra peut-être encore une fois le monde littéraire. En 2020.

Portrait de Samouïl Ascott. D.R. 

(sans doute en train de fumer dehors, à une époque où il était encore possible de fumer et mettre le nez dehors)

×
3 – 5 avril 2020, Escale du livre, Bordeaux
L’ÉDITION 2020 EST OFFICIELLEMENT ANNULÉE
On avait annoncé, parmi les invités de ce festival qui est aussi un salon du livre, de ce salon du livre qui est aussi un festival (et qui, espérons-le, aura bien lieu… se demandait-on déjà au moment de rédiger cette annonce) la présence de Giosué Calaciura et Eddy L. Harris. Ce qui aurait fait très plaisir. On avait annoncé les éditions do pour la troisième année consécutive sur le stand de la librairie Olympique. On avait annoncé sur ce même stand la présence d’autres éditeurs de grande qualité. On avait annoncé même, pour promouvoir la catalogue des éditions do, la présence, régulière & amicale, de Solveig. On avait annoncé tout cela et tout le monde va rester à la maison.
×
25 mars 2020 à 19 h, Festival Raccord(s), librairie Les Traversées, Paris 5e
LA GRANDE TRAVERSÉE DE DO EST ANNULÉE 
Les éditions do avaient le grand plaisir d’être invitées par la librairie Les Traversées (2 Rue Edouard Quenu, 75005 Paris) dans le cadre de la 7e édition du festival Raccord(s)
Une belle occasion ainsi offerte de présenter la maison, d’en faire visiter toutes les pièces, de résoudre l’énigme de son nom, de dévoiler (enfin) comment sont choisis tous ces titres remarquables traduits du monde entier (ou presque), alors même que celui qui écrit ces lignes ne parvient qu’avec peine à maîtriser toutes les subtilités de sa propre langue… et donc de parler (toujours davantage) du travail indispensable des traductrices et des traducteurs.

×
20 – 23 mars 2020, Livre Paris
L’ÉDITION 2020 EST OFFICIELLEMENT ANNULÉE
En espérant pouvoir vous y retrouver pour l’édition 2021.
×
15 mars 2020 à 18 h, librairie L’Impromptu, Paris 11e
RENCONTRE & LECTURE AVEC MARCI VOGEL
Cette rencontre est reportée, en attendant et en espérant des jours meilleurs. Il y en aura, forcément. Candles lit, écrit Marci Vogel.
À l’occasion de la parution de son livre, l’écrivaine américaine Marci Vogel sera à Paris pour une soirée à la librairie-café L’Impromptu. En voici la première page, dans la traduction de Marie Chabin :
Clic-clac
En vidant les tiroirs de la commode de Wilson, j’ai trouvé un vieil appareil-photo et j’ai décidé de m’en servir. Libby dit que je vais la rendre dingue avec ces clic-clac, clic-clac, clic-clac toutes les deux secondes, mais j’ai lu l’histoire de cette femme dans le journal. Elle disait qu’elle avait peur de perdre la tête, la mémoire, peur d’être effacée, alors chaque jour elle photographie quelque chose, comme ça elle ne perdra pas sa vie le moment venu. J’ai pensé que c’était une bonne idée.

×
12 mars 2020, parution en librairie dans la collection Folio
×
11 mars 2020, parution en librairie
MARCI VOGEL, LA MORT ET AUTRES JOURS DE FÊTES
×

14 février 2020 à 18 h 30, MÉCA, Bordeaux

LE JOUR OÙ STEFAN SULZER…
À l’occasion de la parution de Le jour où ma mère toucha Robert Ryman aux éditions do, rencontre exceptionnelle avec l’artiste suisse Stefan Sulzer, animée par Barbara Bourchenin, professeure agrégée d’arts plastiques à l’université Bordeaux Montaigne.
Organisée avec la participation de l’ALCA (agence livre, cinéma et audiovisuel) et du FRAC Nouvelle-Aquitaine, deux agences de la région désormais installées à la MÉCA
×
11 février 2020, parution en librairie
STEFAN SULZER, LE JOUR OÙ MA MÈRE TOUCHA ROBERT RYMAN
×
14 janvier 2020, parution en librairie
ELENA GIANINI BELOTTI, AVANT LE REPOS