La Mort et autres jours de fête

MARCI VOGEL
La Mort et autres jours de fête
Titre original : Death and Other Holidays
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marie Chabin
144 pages / 16 € / Format : 13 x 20 cm / ISBN 979-10-95434-24-5
Conception graphique : Mr Thornill
Parution 11 mars 2020
×
Lauréat du prix Miami Book Fair/de Groot Prize 2017
présidé par Jim Shephard, auteur de Le Maître des miniatures, Le Livre d’Aron.
_
〈 Le livre 〉
C’est le printemps à Los Angeles. Pourtant la plupart des choses accablantes de l’âge adulte — y compris la perte d’un être cher — semblent être arrivées en même temps à April, vingt et quelques années, et la jeune femme se fait la réflexion que toutes les personnes qu’elle aimait sont mortes à cette saison, quand les arbres bourgeonnent et les fleurs sortent de terre. Peut-être pour aider ceux qui restent à mieux surmonter leur chagrin.
La Mort et autres jours de fête est le récit d’une année dans la vie d’April, succession d’instantanés qui dessinent un portrait émouvant avec une lucidité sincère, tendre, joueuse.
Quatre saisons émaillées d’anecdotes, de souvenirs, de rencontres… et de jours de fête, tandis qu’elle tente de guérir sa tristesse et lutte pour se lancer dans le monde. Les photos qu’elle décide de prendre chaque jour, à l’aube du XXIe siècle, révèlent souvent l’envers du décor et font de La Mort et autres jours de fête une chanson pas si douce que ça, une poésie du quotidien habilement distillée.
×
〈 À propos 〉
« Un tour de force… Composé de superbes vignettes… La Mort et autres jours de fête est brut, honnête et d’un humour noir. La prose serrée de Marci Vogel se lit comme un journal intime par son immédiateté, capturant les rouages intérieurs de l’esprit d’April, et parle au jeune adulte plein de larmes que nous sommes tous. »
Arkansas
×
« Vogel construit, avec légèreté et les yeux clairs, un monde vibrant de famille, d’amour et de perte. Habile et charmant… le tout porté par une voix qui tremble entre l’audace et la vulnérabilité. »
Aimee Bender écrivaine
×
« Livre rare qui traite le deuil implacable et banal avec humour et pathos et sans une once de sentimentalité… C’est une œuvre réaliste dans un monde irréel. Avec une tendresse sans pareille, elle reconnaît nos célébrations de la vie comme des efforts héroïques pour penser littéralement à autre chose. »
The New Republic
×
« Magnifiquement conçu et magnifiquement exécuté. Marci Vogel est une artiste qui maîtrise parfaitement ses moyens. »
Percival Everett écrivain
×
« Marci Vogel maîtrise dans l’art de planter des graines improbables — les cendres d’un être cher, des mots fertiles comme Petaluma — et de les faire pousser dans un jardin étrange et magnifique. »
Rivka Galchen écrivaine
×
« Poignant et émouvant… C’est le genre de prose qui peut vous faire pleurer, mais par sa beauté lyrique et ses tournures de phrase. »
Full Stop
×
« La Mort et autres jours de fête équilibre brillamment humour et colère, tristesse et beauté. Les sujets de Marci Vogel sont peut-être le chagrin et la mort, mais son écriture reflète la vie telle que nous la vivons, la vie avec ses nombreux équilibres, complexes et inaperçus. »
NPR