Maintenant et à l’heure de notre mort

SUSANA MOREIRA MARQUES

Maintenant et à l’heure de notre mort

Titre original : Agora e na hora de nossa morte

Traduit du portugais par Elisabeth Monteiro Rodrigues

Format : 13 x 20 cm / ISBN 979-10-95434-21-4

Conception graphique : Mr Thornill

À paraître le 5 novembre 2019

×

〈 Le livre 〉

En 2009, au Portugal, la Fondation Calouste Gulbenkian a mis en place un programme de soins palliatifs à domicile sur le plateau mirandais, dans la région de Trás-os- Montes. De village en village, une médecin, des infirmiers et d’autres professionnels de santé ont aidé des dizaines de malades, d’âges, de milieux sociaux et de contextes familiaux différents, à traverser leur fin de vie dans le plus grand confort possible, et à mourir chez eux accompagnés.

La rencontre de Susana Moreira Marques avec ce projet et de nombreuses visites, entre juin et octobre 2011, ont abouti à l’élaboration de ce livre, Maintenant et à l’heure de notre mort, composé en deux parties : Notes de voyage sur la mort, texte en prose, fragmentaire, aux accents poétiques et philosophiques, qui compose une réflexion, à la fois intime et universelle, sur la fin de vie ; Portraits, de celles et ceux qui vont mourir bientôt, ou de celles et ceux qui les accompagnent, et qui se souviennent de ce que fut leur vie.

×

〈 À propos 〉

« Événement très rare : un livre capable de créer sa propre forme, inventant en chemin un nouveau genre littéraire », José Mário Silva, Expresso.

« Un premier livre brillant qui défie les limites — non seulement du reportage mais aussi des genres littéraires — pour parler du moment le plus intime, la mort. (…) Parce que la mort n’est ni bonne ni mauvaise. Et Susana Moreira Marques l’écrit dans un premier livre comme seuls les grands écrivains sont capables de le faire. » Isabel Lucas, Ípsilon.

〈 À propos de la traduction en langue anglaise du livre 〉

« Raymond Carver a écrit un jour sur le fait d’aimer tout ce qui me fait grandir. Ce livre m’a fait grandir. Il est audacieux, lumineux et plein de grâce ; il voyage jusqu’au bord de la mort et y trouve la vie. Son attention aux détails de l’amour — entre ceux qui partiront et ceux qui resteront — est proche du sublime. » Leslie Jamison, The New York Times

×

« L’écriture de Susana Moreira Marques a l’intensité tranquille et le pouvoir transformateur de la poésie. Elle décrit, dans les moindres détails, la mort d’individus et la mort lente d’une communauté rurale isolée, l’une superposée à l’autre. » Iona Heath, auteure de Matters of Life and Death

×

〈 La traductrice 〉

Née au Portugal en 1973, Elisabeth Monteiro Rodrigues arrive en France à l’âge de 4 ans. Après des études d’histoire, elle se tourne vers les métiers du livre et s’intéresse à la littérature écrite sur le continent africain, dans les Antilles et la Caraïbe. Collaboratrice de la revue Africultures de 1999 à 2004, libraire à la Librairie portugaise et brésilienne (Paris) jusqu’en 2015. Elle traduit depuis maintenant dix ans l’œuvre de Mia Couto et poursuit son travail sur la littérature mozambicaine et angolaise. La littérature portugaise n’est pas en reste avec Teolinda Gersão, João Ricardo Pedro, Valério Romão, Manuel Rui, Noémia de Sousa et désormais Susana Moreira Marques. Elisabeth Monteiro Rodrigues a reçu le Grand prix de traduction de la ville d’Arles en 2018 pour le livre de Valério Romão, De la famille, publié aux éditions Chandeigne.