N’entre pas docilement dans cette nuit paisible | Ricardo Menéndez Salmón

RICARDO MENÉNDEZ SALMÓN
N’entre pas docilement dans cette nuit paisible
Titre original : Nos entres dócilmente en esa noche quieta
Traduit de l’espagnol par Jean-Marie Saint-Lu
184 pages / 18 € / Format : 13 x 20 cm / ISBN 979-10-95434-51-1
Conception graphique : Louise Desmettre & éditions do
À partir d’une peinture de Marlaine Bournel
_
〈 Le livre 〉
Qu’ont en commun une peinture chinoise vieille de 1300 ans, la poésie de Dylan Thomas, une célèbre note tirée du Journal de Franz Kafka et une scène du Feu follet, le film de Louis Malle ? La réponse se trouve dans la chambre où un homme agonise tandis que son fils, l’écrivain Ricardo Menéndez Salmón, cherche dans le dernier paysage que son père a contemplé une révélation qui n’existe peut-être pas.
  N’entre pas docilement dans cette nuit paisible est une offrande, une élégie et une expiation. C’est aussi la tentative de reconstruire une existence qui va vers la maturité, celle de celui qui écrit, à travers une existence qui s’épuise sans remède, celle de celui qui lui a donné la vie.
  Comme Philip Roth dans Patrimoine ou Amos Oz dans Une histoire d’amour et de ténèbres, Ricardo Menéndez Salmón plonge dans les eaux de l’histoire familiale pour s’expliquer lui-même à travers les lumières et les ombres de son père. Le résultat est un texte qui parcourt les lieux de l’héroïsme et de la misère, de la bonté et du mépris, de la joie et de la maladie, et qui nous livre un document d’émotion retenue et d’ardente honnêteté.
_